Short-Term Wearable Sensors for In-Hospital Medical and Surgical Patients: Mixed Methods Analysis of Patient Perspectives

Joshi M, Archer S, Morbi A, Arora S, Kwasnicki R, Ashrafian H, Khan S, Cooke G, Darzi A. JMIR Perioper Med 2021

 

The Surgical Company fr est fière d’annoncer qu’une 26ème étude, évaluée par des pairs, relative au système Sensium® de surveillance sans fil des signes vitaux a été publiée récemment.

 

Résumé

 

Contexte et objectif

La détection tardive de la détérioration de l’état d’un patient dans les services conventionnels d’hospitalisation est une cause majeure de morbidité et de mortalité. Malheureusement, les systèmes de surveillance existants ne sont pas en mesure de détecter rapidement la détérioration des patients, et 39 % des patients en situation d’urgence aiguë admis dans les unités de soins intensifs ont été orientés tardivement. Cette étude visait à explorer les expériences des patients avec la technologie des capteurs portables et sans fil.

Méthodes

Les patients ont été recrutés pour une étude sur les capteurs portables et sans fil et ont été invités à remplir un questionnaire en 9 points. Les réponses des patients ont été évaluées à l’aide d’une échelle de Likert et de variables continues. Un sous-groupe de patients chirurgicaux portant un capteur de signes vitaux Sensium® a été invité à participer à des entretiens semi-structurés. Le capteur portable Sensium® mesure les signes vitaux : fréquence cardiaque, fréquence respiratoire et température axillaire. Toutes les données des entretiens ont été soumises à une analyse thématique.

 

Résultats

Sur un total de 500 patients, 453 (90,6%) ont rempli le questionnaire. 427 (85,4 %) patients ont convenu que le capteur portable Sensium® était confortable, 429 (85,8 %) patients accepteraient de porter à nouveau le patch lors d’un nouveau séjour à l’hôpital, et 398 (79,6 %) patients accepteraient de porter le patch à la maison. Au total, 12 patients opérés ont consenti à participer aux entretiens. Cinq thèmes principaux intéressant les patients sont ressortis des entretiens : (1) la surveillance centralisée, (2) le sentiment accru de sécurité du patient, (3) l’impact sur le personnel infirmier, (4) le confort et la facilité d’utilisation, et (5) l’utilisation future et les points de vue sur la technologie.

  • La surveillance centralisée a apporté aux patients une plus grande tranquillité d’esprit, et les patients ont eu le sentiment que le personnel soignant était toujours présent en cas de problème. Les patients se sont dit rassurés de savoir qu’ils étaient surveillés même lorsque le personnel soignant n’était pas à leur chevet.
  • Tous les patients interrogés ont fait part de leur sentiment accru de sécurité lorsqu’ils portaient le patch.

« J’avais presque l’impression d’avoir une ceinture de sécurité autour de moi, et d’être constamment parmi les infirmières. Je sais que les infirmières font leurs visites aussi souvent qu’elles le peuvent, mais elles sont très occupées. Donc, être surveillé en permanence, c’est rassurant », a commenté un patient.

  • Tous les patients interrogés ont déclaré que les capteurs portables et la surveillance continue auraient un impact sur le personnel infirmier. La plupart des patients pensaient que ces dispositifs allègeraient la charge de travail du personnel infirmier, qui était déjà perçu comme étant soumis à une pression considérable.
  • La plupart des patients de cette étude n’ont pas eu besoin d’informations approfondies avant d’utiliser la technologie, ce qui reflète la facilité d’utilisation pour les patients. Tous les patients interrogés ont décrit le patch comme étant confortable à porter. De nombreux patients avaient oublié l’existence même du patch sur leur personne une fois qu’il était posé.
  • L’utilisation de capteurs pour la surveillance à domicile était particulièrement importante car les patients ont exprimé leur inquiétude de rentrer chez eux après une opération et de se sentir mal. La plupart des patients porteraient à nouveau les capteurs portables à l’hôpital et à domicile. Dans l’ensemble les patients ont une opinion très positive de la technologie des capteurs portables et sans fil et estiment que ces capteurs qui facilitent la surveillance continue, seront certainement utilisés à l’avenir.

 

Conclusion

Dans l’ensemble, les réactions des patients ont été très positives. La technologie des capteurs portables et sans fil continue à se développer, et les données de l’étude suggèrent que les patients accueilleraient favorablement son utilisation.

 

Lien pour visualiser l’étude : https://periop.jmir.org/2021/1/e18836